Pourquoi opter pour un exosquelette d’aide à la manutention

exosquelette d'aide à la manutention

Publié le : 01 février 20215 mins de lecture

Quand il s’agit de travaux de manutention, l’exosquelette entreprise représente une alternative efficace afin de combattre les TMS (troubles musculo-squelettiques). Toutefois, pourquoi opter pour un exosquelette d’aide à la manutention ? Lisez cet article !

Une petite piqûre de rappel sur l’exosquelette

Un exosquelette, dit également « squelette externe », aide l’opérateur dans certains travaux. Cela peut rendre ses conditions professionnelles et ses postures meilleures tout en limitant le danger des troubles consécutifs aux traumas cumulatifs. Il équilibre les efforts des opérateurs et limite la contrainte physique. Concernant maintenant l’usage de l’exosquelette, ce dernier autorise l’opérateur à porter facilement des charges et à faciliter les tâches journalières.

Actuellement, il existe 2 catégories d’exosquelettes d’aide à la manutention : les exosquelettes passifs et actifs. Ces derniers sont des équipements à moteurs qui exigent une batterie. Cette catégorie est si chère qu’elle ne peut pas être industrialisée pour le moment. Ils sont réservés à la fois à la communauté médicale et à la recherche. Les exosquelettes passifs, quant à eux, sont dotés de ressorts mécaniques, communément des lames en carbone. L’aide qu’ils apportent contribue à lutter contre la gravité et a été totalement appliquée à toutes les opérations qu’il s’agisse à la fois d’un port d’outils portables et de manutention manuelle. Si vous voulez avoir davantage d’information sur l’exosquelette ainsi que ses rôles dans l’entreprise, vous n’avez qu’à visiter le site comme www.rb3d.com.

Pourquoi opter pour un exosquelette d’aide à la manutention ?

Il y a un grand avantage offert par les utilisations d’exosquelette manutention et de robots cobots notamment en France. L’équipe Afnor exosquelettes et l’INRS (‘Institut national de recherche et de sécurité) travaillent sur la thématique en partenariat avec les sociétés. Ces derniers ont un intérêt particulier dans les domaines des travaux publics / génie civil5, de l’aérospatiale et de la voiture.

En ce qui concerne les applications pour l’entreprise, un bon nombre d’industries mène des recherches ou des tests axés sur une variété de tâches. Concernant l’aide physique aux salariés en charge de la manutention de charge, il existe aujourd’hui de nombreuses entreprises françaises comme Exhauss. Ce dernier produit une gamme d’exosquelettes porteurs que vous pourrez manipuler à partir de 2013. Fondée en 2017, l’entreprise française « Human Mechanical Technologies » est spécialisée dans l’élaboration, dans la création et dans l’adaptation d’alternatives d’exosquelette. La société « Japet Médical » développe et accompagne les industries dans l’insertion de l’exosquelette rachidien.

Opter pour un exosquelette : examinez votre environnement

Avant d’acheter, l’entreprise a besoin d’un véritable processus pour acquérir un exosquelette manutention et de robot collaboratif. Dans la pratique, vous devez vous poser quelques questions : pourquoi devriez-vous aller vers une telle alternative ? Comment l’insérer dans votre société ? Après,  il sera fortement recommandé de rédiger un cahier des charges. Ce dernier doit garantir que la mise en œuvre repose sur un processus participatif mené avec l’ensemble des parties concernées comme les services d’hygiène et de sécurité, les instances de représentation du personnel, la direction, etc. Il est alors vivement conseillé de garantir que l’aménagement a été mis en application et que le dernier utilisateur soit réellement écouté. Il peut y avoir des paramètres particuliers qui doivent être intégrés au type de support physique. D’une part, il faut toujours garder à l’esprit que chaque collaborateur dispose d’une morphologie distincte. En revanche, si l’opérateur emploie son exosquelette et cobot rb3d pendant 10 minutes, de nombreuses fois par jour, l’équipement doit pouvoir se monter et se décoller rapidement. Afin de familiariser l’employé concerné avec le produit, il est également nécessaire d’imaginer un temps d’adaptation à l’extérieur de l’activité professionnelle. Bref, il faut veiller à ce que l’équipement d’un employé n’affecte pas ses relations avec ses collaborateurs.

Comment évaluer et prévenir les risques incendie en ingénierie du feu ?
La mise en place du comité social économique et social

Plan du site